Le fonds 3i parmi les candidats au rachat de FPS Towers-sources

le
0
    par Gwénaëlle Barzic et Sophie Sassard 
    PARIS/LONDRES, 24 octobre (Reuters) - Antin Infrastructure 
Partners, propriétaire de FPS Towers, a reçu près d'une dizaine 
de propositions, notamment du fonds d'investissement 3i  3IN.L , 
en vue d'un rachat de l'exploitant de pylônes, a appris Reuters 
de deux sources au fait du dossier.  
    Antin, qui espère récolter jusqu'à un milliard d'euros de la 
vente du numéro deux français du secteur, avait fixé à vendredi 
la date butoir pour la remise des offres de premier tour, dans 
un contexte de fort appétit pour ces sociétés qui louent leurs 
équipements dans le cadre de contrats de long terme. 
    "Pas loin d'une dizaine d'offres ont été reçues, ce qui est 
beaucoup pour une opération de cette taille", a déclaré l'une 
des sources. 
    Parmi les candidats figurent à parts égales des acteurs 
industriels et des fonds d'investissement, a précisé la source. 
    Un porte-parole de 3i Infrastructure a confirmé lundi que le 
fonds avait remis une proposition.  
    Fréquemment cités comme repreneurs potentiels, les 
exploitants American Tower Corporation  AMT.N  et l'espagnol 
Cellnex  CLNX.MC  ont également déposé des offres, ont précisé 
les sources. 
    Le français TDF, principal concurrent de FPS Towers, n'a en 
revanche pas participé au premier tour. 
    Antin, qui a mandaté JPMorgan pour conduire l'opération, 
pourrait maintenant présélectionner autour de cinq candidats en 
vue de la remise d'offres engageantes courant décembre. 
    Née fin 2012 après le rachat de 2.000 pylônes à Bouygues 
Telecom (Bouygues  BOUY.PA ), FPS Towers exploite aujourd'hui 
2.500 pylônes et 20.000 toits terrasse et a pour clients les 
principaux opérateurs télécoms.  
    L'entreprise a dégagé en 2015 des revenus de 53 millions 
d'euros, en hausse de près de 40%. 
    Antin Infrastructure Partners n'a pas répondu aux demandes 
de commentaire de Reuters. 
    TDF et American Tower Corporation n'ont pas souhaité faire 
de commentaire, tandis que personne n'était disponible dans 
l'immédiat chez Cellnex et JPMorgan. 
 
 (Avec Matthieu Protard à Paris et Robert Hetz à Madrid, édité 
par Dominique Rodriguez) 
 

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant