Le fondateur du site WikiLeaks13 tente de se suicider

le
0
Un ingénieur informatique du conseil général des Bouches-du-Rhône, créateur d'un site internet destiné à «dénoncer les pratiques illégales» dans la région marseillaise, a tenté samedi de mettre fin à ses jours.

Un ingénieur informatique du conseil général des Bouches-du-Rhône, fondateur d'un site internet baptisé WikiLeaks13 dont l'objectif affiché était de «dénoncer les pratiques illégales» dans la région marseillaise, a tenté samedi de se suicider. L'homme de 39 ans s'est tailladé les veines vers 19h à son domicile, avant d'être transporté à l'hôpital Nord par les marins-pompiers. Transporté dans la soirée à l'hôpital Nord de Marseille, son état de santé n'inspire pas d'inquiétude.

Agé de 39 ans, le fonctionnaire a pris pour modèle le site WikiLeaks, spécialisé dans la diffusion de documents secrets, pour lancer son propre site le 1er janvier dernier. Il a depuis été suspendu par le conseil général dans l'attente d'un conseil de discipline dont la date n'a pas été fixée. La collectivité locale reproche à l'émule de Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks, d'avoir diffusé des «informations pouvant porter atteinte à l'institution départementale a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant