Le fondateur de Zara passe la main

le
0
PORTRAIT - Amancio Ortega, première fortune d'Espagne, confie la gestion du groupe Inditex à son bras droit Pablo Isla. À charge pour lui de poursuivre l'expansion de cette machine de guerre de la mode, qui compte déjà plus de 5000 magasins dans le monde

Le plus riche des Espagnols lâche les rênes de son empire. Amancio Ortega, le fondateur des boutiques Zara, cède mardi son poste de PDG à son actuel vice-président, Pablo Isla. À 75 ans, Ortega concrétise ainsi une décision annoncée il y a six mois par une simple lettre au personnel. Il laisse à son successeur un empire, Inditex, bâti en trente-six ans à partir de rien. Un mastodonte du prêt-à-porter fort de 5000 boutiques installées dans 77 pays, employant plus de 100.000 personnes, réalisant 12,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Pour les Espagnols, Amancio Ortega est l'archétype de l'autodidacte. Un hombre hecho a si mismo. Le fils de cheminot devenu septième fortune mondiale. L'adolescent qui vivotait en livrant des chemises de luxe devenu milliardaire en confectionnant… des vêtements bon marché!

Né dans la province de Leon en 1936, au début de la guerre d'Espagne, le jeune Amancio a connu les années noires de l'après-guerre. Dans s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant