Le foie gras au secours du saké

le
0
gori910/Shutterstock.com
gori910/Shutterstock.com

(Relaxnews) - Nombre de gourmets crieront au scandale, mais les "saké sommeliers" nippons recommandent de consommer l'alcool de riz avec du confit de canard ou du foie gras.

Une association de saké sommeliers cherche à faire tomber les préjugés sur les mariages culinaires traditionnels en ouvrant la porte aux spécialités européennes.

Interrogé par Relaxnews, Xavier Chapelou de la Sake Sommelier Association ne manque pas d'arguments pour vanter les mérites du saké pour accompagner des produits comme le foie gras, la truffe noire, le parmesan ou encore les tomates mûres.

D'après lui, c'est la haute teneur en alcool et en glutamate monosodique naturel, qui dope le profil arômatique des aliments en bouche.

La stratégie relève sans doute d'une campagne de promotion pour le saké, destinée à endiguer la perte de vitesse des ventes au Pays du soleil levant, où la boisson nationale souffre d'une image désuète.

"Le saké est toujours la boisson nationale du Japon", nuance Xavier Chapelou, "mais sa consommation baisse parce que les jeunes se mettent à la bière, aux cocktails et au vin".

Pour renverser la vapeur, l'association table sur l'intérêt des Japonais pour tout ce qui vient d'Europe, ainsi que l'importance qu'ils attribuent aux médailles et autres labels de prestige, explique le saké sommelier.

Pluie de médailles chez Harrods

Cet été, un panel de sommeliers a été convié au grand magasin londonien Harrods pour former le jury d'un concours réunissant des échantillons de saké des quatre coins de l'archipel Japonais. 18 médailles d'or, 17 médailles d'argent et 16 médailles de bronze ont ainsi été décernées au London Sake Challenge, le premier concours du genre.

Les bouteilles primées porteront un sceau, qui aidera les consommateurs nippons dans leurs choix. Les professionnels du saké pensent que l'opération sera un succès, étant donné l'intérêt prononcé des Japonais pour les classements, les labels et les médailles, selon Xavier Chapelou.

L'association avec des produits de luxe comme le foie gras s'inscrit également dans une stratégie visant à élever l'humble saké au rang de boisson digne des plus grands restaurants.

Sur ce point, Xavier Chapelou précise que le saké s'est déjà frayé un chemin dans les restaurants gastronomiques. Certaines stars internationales de la cuisine le proposent déjà au menu de leurs établissements, notamment au restaurant The Fat Duck de Heston Blumenthal et aux menus étoilés des établissements londoniens Le Gavroche et Le Club Gascon.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant