Le FN veut s'inspirer des extrémistes suisses de l'UDC

le
0
Les partis de Marine Le Pen et d'Oskar Freysinger partagent des combats communs, principalement contre l'immigration.

Les succès électoraux de l'Union démocratique du centre (UDC) premier parti de la Confédération helvétique, inspirent le Front national. «Nous avons beaucoup à envier au système politique helvétique» : par ces mots, depuis quelques mois, Marine Le Pen vante dans les médias suisses les mérites de la démocratie directe. Les succès remportés par l'UDC lors des «votations» (référendums) ont incité la nouvelle présidente du Front national à défendre ses campagnes, notamment contre les minarets fin 2009. «Nous avons été le seul mouvement politique français à soutenir l'UDC dans cette affaire, tout comme nous nous sommes réjouis de la victoire écrasante du oui à son initiative populaire sur l'expulsion des étrangers criminels» a-t-elle déclaré.

Le 28 novembre 2010, un an après le vote sur l'interdiction des minarets, 53% des Suisses approuvaient cette proposition de l'UDC. Dès l'annonce des résultats, Marine Le Pen vantait le «courage» et la «liber

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant