Le FN souhaite frapper les esprits

le
1
Marine Le Pen veut croire à un éclatement de l'UMP

Marine Le Pen et ses lieutenants pourront-ils accéder au Palais-Bourbon? Son score très élevé à la présidentielle - 17,90 % - ne le garantit nullement. Mais la présidente du FN entend bien mettre à rude épreuve l'UMP en multipliant les triangulaires. Au premier tour de la présidentielle, la candidate d'extrême droite est arrivée première ou deuxième dans 116 des 577 circonscriptions législatives. Elle a dépassé la barre des 25 % dans 59 de ces circonscriptions. Marine Le Pen fonde des espoirs dans le Gard, où elle est arrivée en tête (25,51 %), et dans la quinzaine de départements où elle a atteint la deuxième place, tels le Vaucluse (27,03 %), le Pas-de-Calais (25,53 %) et l'Oise. L'Yonne (23,68 %), le Tarn-et-Garonne (22,10 %) et la Drôme (20,96 %) seront également à regarder de près. De surcroît, elle veut croire que la défaite de Nicolas Sarkozy va libérer l'aile droite de l'électorat UMP du réflexe du «vote utile», qui est resté vivace au

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Al2175 le samedi 12 mai 2012 à 13:08

    Ok avec vous