Le FN salue le recul du gouvernement sur le vote des étrangers

le
9

LE FN SATISFAIT DU RECUL SUR LE VOTE DES ÉTRANGERS
LE FN SATISFAIT DU RECUL SUR LE VOTE DES ÉTRANGERS

PARIS (Reuters) - Le vice-président du Front national, Florian Philippot, a salué jeudi le recul du gouvernement sur le vote des étrangers non communautaires aux élections locales faute de majorité, y voyant un "bel effet" du vote FN, arrivé en tête aux élections européennes dimanche dernier.

Accorder le droit de vote aux étrangers non issus de l'Union européenne installés légalement en France depuis au moins cinq ans lors des élections locales comme les municipales constituait la 50e promesse de campagne de François Hollande.

Mercredi, le ministre de l'Intérieur a semblé enterrer cette réforme, soulignant qu'une majorité constitutionnelle était nécessaire pour la mener à bien et appelant à se concentrer sur "l'essentiel".

Florian Philippot a dit voir dans ces propos un "bel effet du vote Front national".

"On voit donc que c'est un vote déjà utile avant même qu'on arrive au pouvoir", a-t-il dit sur i>Télé. "C'est très utile de voter patriote (...) parce que ça fait pression sur le gouvernement", a-t-il ajouté.

Le Front national, opposé au droit de vote des étrangers aux élections locales, a obtenu 24 sièges au Parlement européen avec 24,85% des voix.

Le président de la République a encore promis le 6 mai de proposer cette réforme avant la fin du quinquennat. Le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a pour sa part annoncé la semaine dernière son intention de lancer à l'automne une campagne en faveur de ce projet.

Le ministre de l'Intérieur est apparu mercredi très en retrait par rapport à ces promesses.

"Ce sujet ne peut voir le jour que dès lors qu'il y a une majorité; ce n'est pas la peine de poser des questions dont on sait qu'on n'a pas les moyens de les résoudre", a déclaré Bernard Cazeneuve dans l'émission "Questions d'Info" sur LCP en partenariat avec Le Monde, France Info et l'AFP.

"Aujourd'hui, nous devons nous concentrer sur l'essentiel de ce que nous pouvons faire immédiatement avec la majorité dont nous disposons, le redressement des comptes du pays, la croissance", a ajouté le ministre.

La réforme accordant le droit de vote aux étrangers aux élections locales nécessite une révision de la Constitution et donc une majorité des trois cinquièmes des deux chambres réunies en Congrès à Versailles, majorité qui fait pour l'instant défaut.

François Hollande avait fait le choix de ne pas introduire ce texte avant les élections municipales de mars, mais avait promis qu'il serait de nouveau proposé après les scrutins de 2014 afin de pouvoir entrer en vigueur pour les prochaines municipales, dans six ans.

(Chine Labbé)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • marcsim5 le jeudi 29 mai 2014 à 15:11

    « Quand les bonnes actions sont en baisse à la bourse de la vie, c'est que les obligations qui nous en sont faites sont dénuées d'intérêt. »....Dac

  • jpoche le jeudi 29 mai 2014 à 14:31

    eh oui, encore des voix en moisn pour les socialos.... à force re reculer, il vont tomber dans le vide. Qu'ils s'en aillent !

  • lorant21 le jeudi 29 mai 2014 à 14:07

    Il a tort. Il serait monté à 35%.

  • gendrefr le jeudi 29 mai 2014 à 14:05

    blbry.. n'insulte pas les moules de bouchot.

  • M4960905 le jeudi 29 mai 2014 à 14:04

    Enfin ,un recul salutaire, convenons-en

  • M5062559 le jeudi 29 mai 2014 à 13:56

    pour moi cette mesure c'est un rideau de fumée. Cela évite de parler des solutions pour le chômage et la diminution du nombre d'entreprises en France.

  • blbryvsg le jeudi 29 mai 2014 à 13:32

    Il s'agissait d'une manoeuvre électorale. Les veaux (n'est-ce pas ainsi que nous qualifiait le Général) qui y ont cru n'ont toujours rien compris au personnage Hollande. Dès qu'il a lancé ce slogan, c'était bien évidemment pour que Les patriarches africains (au sens large, de Tanger au Cap) résidant en France incitent les rejetons francisés à voter pour la moule de bouchot qui réside à l'Elysée.

  • nono67 le jeudi 29 mai 2014 à 12:53

    et oui ils ne pourront pas compter sur les voix des etrangers pour se maintenir au pouvoir . De toutes façons, déja sous mitterrand il n'y avait pas de majorité et il n'y en aura jamais !

  • M940878 le jeudi 29 mai 2014 à 12:45

    le seul but des socialos était de récupérer des voix maghrébines