Le FN prêt pour la bataille de 2014

le
0
Le FN prêt pour la bataille de 2014
Le FN prêt pour la bataille de 2014

Florian Philippot, le vice-président du FN, s'enflamme : « 2014 sera décisive dans l'histoire du Front national ! Elle va être notre année zéro, le vrai point de départ vers notre accession au pouvoir. » Car c'est un fait, alors qu'il ouvre aujourd'hui son université d'été à Marseille (Bouches-du-Rhône), jamais le mouvement présidé depuis 2011 par Marine Le Pen n'aura connu autant d'indicateurs au vert lors d'une rentrée : un nombre record d'adhérents (près de 75000 selon nos informations), des sondages qui confirment de semaine en semaine sa place au centre du jeu politique avec une opinion très sensible au discours étatiste et protectionniste du parti et surtout de sérieuses perspectives de conquête pour les élections municipales et européennes de 2014.

Pendant deux jours au parc Chanot, le FN entend faire la démonstration de sa nouvelle force avec 2000 participants inscrits aux multiples ateliers thématiques programmés, et 4000 supporteurs attendus dimanche après-midi pour le grand discours de clôture de la « patronne ». « Marine va porter un discours de confiance, d'espérance, indique Philippot. Elle va proposer aussi les contours d'une nouvelle politique, avec un autre modèle de gouvernance. » « C'est dément, on n'a jamais accueilli autant de monde à une université d'été », commente de son côté le secrétaire général, Steeve Briois.

Objectif : 1 000 élus dans les conseils municipaux

Car, à six mois des municipales, le FN est plus que jamais en ordre de bataille. Avec 623 candidats déjà investis, dont une portion non négligeable de transfuges issus d'autres formations politiques (de l'UMP, du MoDem et du? PS). Pour 514 d'entre eux, il s'agit de communes de plus de 3500 habitants, là où l'élection se fait au scrutin de liste. Un enjeu majeur pour le parti, qui espère ainsi faire entrer plus de 1000 élus dans les conseils municipaux. « Des villes vont tomber ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant