«Le FN part à la reconquête des grandes villes» 

le
0
INTERVIEW La présidente du Front national nourrit de grands espoirs pour les municipales. Elle table même sur des accords locaux.

LE FIGARO. - Quelle appréciation portez-vous sur les résultats des législatives en Italie?

Marine Le PEN. - Un verrou psychologique vient de sauter. L'Italie est un des pays fondateurs de la «construction européenne». Et la majorité de ce peuple vient de voter pour un parti euro­sceptique. Beppe Grillo réclame un référendum sur la sortie de l'euro. Silvio Berlusconi tonne contre l'austérité imposée par l'Allemagne et Bruxelles. Les législatives en Italie confirment ainsi la justesse de mon diagnostic: la politique de rigueur dictée par Berlin nous conduit à une impasse. La réaction pleine de mépris des élites européistes sur le vote souverain des Italiens montre que le fossé s'agrandit entre la vieille caste politique et les technocrates d'un côté, tous les peuples d'Europe de l'autre.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant