Le FN ne veut pas de Nadine Morano

le
0
Marine Le Pen a été claire sur Europe 1 : elle n'a « aucune raison » d'accueillir dans son parti Nadine Morano, membre d'un parti « immigrationniste ».
Marine Le Pen a été claire sur Europe 1 : elle n'a « aucune raison » d'accueillir dans son parti Nadine Morano, membre d'un parti « immigrationniste ».

Les Républicains n'en veulent plus et le Front national n'en veut pas non plus. Le parti de Marine Le Pen ne veut pas accueillir en son sein Nadine Morano, qui devrait perdre sa tête de liste aux régionales en Meurthe-et-Moselle. Néanmoins, les positions frontistes divergent concernant les déclarations sur la France, pays de « race blanche », de l'élue Les Républicains. Jeudi matin, Marine Le Pen a été claire sur Europe 1 : elle n'a « aucune raison » d'accueillir dans son parti Nadine Morano, membre d'un parti « immigrationniste ». Son lieutenant Florian Philippot, chef de file dans le Grand Est, a lui aussi exclu tout accueil.

Lire aussi notre article « Morano sur Sarkozy : je le dézinguerai ! »

Manuel Valls, en déclarant à l'Assemblée que Marianne n'avait « pas de couleur », a « évidemment raison », a aussi assuré Marine Le Pen, habituellement avare de compliments envers le Premier ministre. Et ces déclarations « peuvent être entendues de manière blessante, notamment de la part de nos compatriotes d'outre-mer ». « Je ne considère pas que pour être français il faille être blanc », a aussi rejeté Florian Philippot. Par ailleurs, la présidente du FN s'est dite en désaccord avec ces propos prêtés à De Gaulle « puisqu'il les a tenus précisément pour justifier son refus de l'Algérie française. Or, nous étions pour l'Algérie française. »

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant