Le FN n'est pas que le problème de la droite !

le
0
Le FN n'est pas que le problème de la droite !
Le FN n'est pas que le problème de la droite !

France Inter : Vous estimez que le FN n'est pas uniquement le problème de la droite...

Charlotte Chaffanjon : On l'oublie un peu, mais le FN n'est pas qu'un sujet de discussion entre leaders de l'UMP. À gauche aussi, c'est une vraie préoccupation. Une inquiétude même. À Bordeaux, aux journées parlementaires du PS, c'est le sujet qui est le plus revenu. "Il faut faire attention au FN", soufflaient les députés. Matraquage fiscal, débat incessant sur les Roms... "Tous les sujets du moment profitent au FN", dit un élu qui résume la pensée générale. Leur angoisse, c'est qu'une partie des électeurs de François Hollande à la présidentielle se reporte sur le FN aux municipales et aux européennes en 2014. Que les classes moyennes et populaires, je cite un ministre, "veuillent renverser la table", donc suivent les consignes de Marine Le Pen. Certains parlent même de "verdict des urnes", comme si les électeurs constituaient un jury populaire au procès de leur action. Chez les socialistes, y a-t-il une stratégie par rapport au FN ? Le PS va organiser, le 5 octobre à Paris, un débat autour du FN. Ils sont nombreux à le réclamer depuis longtemps, comme François Rebsamen, sénateur, ami de François Hollande, qui fait remarquer qu'aux "défaites idéologiques succèdent les défaites électorales". C'est bien parce qu'il faut débattre. Parce que, si tout le monde est d'accord pour dire que le FN grignote des voix à gauche comme...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant