Le FN menace l'UMP de représailles

le
4
Sincérité ou calcul, Marine Le Pen multiplie depuis plusieurs mois les déclarations alarmistes sur sa collection de parrainages

Alors que Marine Le Pen et Nicolas Sarkozy se disputent la mémoire de Jeanne d'Arc, l'entourage de la présidente du Front national a lancé hier un avertissement au chef de l'État. «Si Marine Le Pen ne pouvait pas être candidate à l'Élysée, l'UMP le paierait très cher à la présidentielle et aux législatives», a déclaré Louis Aliot au Figaro. Le vice-président du FN prédit un Waterloo électoral à la majorité présidentielle au cas où la fille de Jean-Marie Le Pen se verrait empêchée de se présenter faute d'avoir obtenu les 500 parrainages requis. «Dans cette hypothèse, il y aurait un mouvement naturel parmi nos sympathisants pour sanctionner Nicolas Sarkozy, qui serait considéré comme responsable de l'impossibilité faite à Marine Le Pen de se présenter», affirme Louis Aliot. Jeudi, lors de ses vœux à la presse, la présidente du FN a déclaré pour la première fois qu'elle «risquait de ne pouvoir être candidate» à la prési

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 2445joye le samedi 7 jan 2012 à 20:52

    La démocratie? Une élection au suffrage universel où les candidats doivent avoir au préalable avoir été adoubés par 500 notables ?

  • speedy36 le samedi 7 jan 2012 à 09:30

    M. et Mme Le Pen nous ressortent le meme discours à chaque élection : On trouve plus de signatures pour les parrainages et pourtant chaque fois en avril, ils sont candidats !!!!Le FN ne sait que souffler sur les braises de la démocratie que pour la brûler

  • patr.fav le vendredi 6 jan 2012 à 23:48

    dans ce cas là ce n'est plus de la démocratie c'est de la dictature !

  • marconge le vendredi 6 jan 2012 à 20:49

    Ça c'est vrai, les électeurs FN se sont fait avoir en 2007. Dans qq mois ça risque de saigner.