Le FN marque le pas? à un niveau élevé

le
0

Après des mois de progression, Marine Le Pen perd des points dans les sondages à l'approche des municipales.

Marine Le Pen ironise volontiers sur le caractère aléatoire des sondages. Les dernières enquêtes soulignent un trou d'air sous les ailes du Front national. Si l'institut CSA note une stabilité dans la popularité de sa dirigeante, (29 %), d'autres sondeurs observent une baisse en janvier: moins 4 points pour Ipsos (29 %) et même moins 5 points selon TNS Sofres (25 %) et OpinionWay (27 %). À cela s'ajoutent des difficultés dans la constitution des listes pour les municipales. À l'automne, le parti avait investi 770 candidats en vue des municipales. À charge pour eux de constituer des listes. «Présenter 500 listes serait un très grand succès pour le Front national», reconnaissait la présidente du FN, le 13 janvier sur RTL. Pourtant, mardi sur Europe 1, deux candidats FN dans les Yvelines, à Poissy et à Limay, semblaient inquiets de ne pas pouvoir boucler ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant