Le FN lance un appel à "Michel Onfray et ses soutiens"

le
0
Le voile de la bien-pensance s'est déchiré, estime la présidente du FN, Marine Le Pen. 
Le voile de la bien-pensance s'est déchiré, estime la présidente du FN, Marine Le Pen. 

À force d'être portée aux nues dans les sondages, Marine Le Pen rêve de victoires électorales. Mais en lectrice assidue du penseur italien Antonio Gramsci, la prétendante à l'Élysée est convaincue que la prise du pouvoir idéologique et culturel précède la prise du pouvoir politique. "Le voile de la bien-pensance s'est déchiré. Qu'il est bon d'entendre des voix discordantes... Notre victoire idéologique doit se transformer en victoire politique", confiait-elle récemment. Qui sont ces "voix discordantes" dont Marine Le Pen parle ? Il s'agit des intellectuels qui populariseraient, selon elle, les idées du Front national comme, par exemple,Michel Onfray, Alain Finkielkraut, Éric Zemmour ou l'écrivain Michel Houellebecq qui a fait grand bruit cet hiver en publiant Soumission.

Appel au dialogue

Ce jeudi, par la voix de Bertrand Dutheil de La Rochère, le FN a fait un pas à l'endroit des "intellectuels de gauche qui se veulent toujours à gauche" en les appelant au dialogue. Dans une tribune publiée sur le site du FN, le trésorier du Rassemblement bleu marine (RBM) ? également bras droit de Florian Philippot ? s'adresse aux intellectuels qui se réuniront le 20 octobre à la Mutualité pour exprimer leur soutien à Michel Onfray, accusé par Libération de "faire le jeu du FN" (édition du 15 septembre). Sont annoncés à cet événement organisé par l'hebdomadaire Marianne Pascal Bruckner, Alain Finkielkraut,...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant