Le FN fait «marche» à part, Jean-Marie Le Pen joue la provoc'

le
2
Le FN fait «marche» à part, Jean-Marie Le Pen joue la provoc'
Le FN fait «marche» à part, Jean-Marie Le Pen joue la provoc'

«Puisqu'on ne veut pas de nous...» Fidèle au refrain qu'il entonne depuis jeudi pour dénoncer son «exclusion» de la «marche républicaine», le Front national a fait bande à part, ce dimanche. Et n'a pas manqué de le faire savoir, jouant la province contre le défilé parisien.

Marine Le Pen, qui n'a pas digéré que son parti ne soit pas invité aux réunions de préparation rassemblant les différentes formations politiques, avait décrété qu'elle ne marcherait pas entre République et Nation. Elle a préféré défiler à Beaucaire, commune du Gard tombée dans l'escarcelle du FN lors des dernières municipales. Gilbert Collard, député de la deuxième circonscription gardoise était là en voisin.

Jean-Marie Le Pen annonce sa candidature aux régionales

Loin de la «grande machine à laver» que constitue à ses yeux la marche parisienne, la présidente du Front national s'est exprimée depuis le balcon de la mairie devant un public conquis. Acclamée, elle lance : «Merci d'être là pour rappeler les valeurs de la liberté!» «On est chez nous!», lui répondent les quelque mille personnes venues la soutenir. Peu après, face à la presse, elle demande à ce que soit ouvert «dès demain» un débat «sur ce qui a été fait, ce qui n'a pas été fait». Et se demande si «tous les moyens sont mis en œuvre pour pouvoir lutter contre le fléau du terrorisme islamiste».

VIDEO. Marine Le Pen acclamée à Beaucaire, dans le Gard

Pendant ce temps-là, sa nièce, la députée du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen, est à Montauban (Tarn-et-Garonne) pour manifester «colère» et «tristesse». Le vice-président du FN, Florian Philippot défile à Metz (Moselle). Et le FN parisien, s'estimant «exclu du défilé officiel organisé par des politiciens sectaires», organise son propre rassemblement devant la préfecture de police de Paris.

Quant à Jean-Marie Le Pen, qui s'était déjà illustré en lançant un appel au vote en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ladent1 le dimanche 11 jan 2015 à 23:25

    Jean Marie LEPEN pour les régionales> >YesSS

  • M8412500 le dimanche 11 jan 2015 à 20:09

    le père c'est le gros point noir du FN