Le FN continue d'attirer les jeunes de 18 à 24 ans

le
1
INTERVIEW - Pour Sylvain Crépon, spécialiste de l'extrême-droite, les intentions de vote exprimées par cette génération sont toutefois similaires à celles enregistrées dans les années 90.

LEFIGARO - Selon un sondage Polling vox pour l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), plus d'un jeune sur deux (55%) pourrait voter FN aux municipales de mars. Est-ce un nouveau record pour le parti de Marine Le Pen?

Sylvain CRÉPON - Il faut être prudent dans l'analyse de ces chiffres, qui ne sont pas des intentions de vote au sens strict. Parmi les 55%, 23% des 18-24 ans disent qu'ils pourraient «certainement» voter pour une liste FN en mars et 32% «peut-être». C'est embêtant d'additionner ces deux résultats, car si le premier peut s'apparenter à une intention de vote, ce n'est pas le cas du deuxième. Celui-ci n'indique pas ce que ces jeunes feront en mars. Malgré tout, si on se base sur les 23% qui sont «certains» de voter p...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4841131 le lundi 25 nov 2013 à 19:53

    Des jeunes déjà écoeurés de 40 ans d'umpps