Le FN a-t-il vraiment « 5 % du temps d'antenne politique » ?

le
0
Marine Le Pen a assuré mardi que le FN n'avait que « 5 % du temps d'antenne politique ».
Marine Le Pen a assuré mardi que le FN n'avait que « 5 % du temps d'antenne politique ».

C’est ce qu’a répété Marine Le Pen, mardi 19 avril, sur Radio Classique. Mais les faits sont plus compliqués.

Marine Le Pen s’est emportée, mardi 19 avril sur Radio Classique, contre le supposé mauvais traitement par les médias de sa formation politique. Selon la présidente du Front national (FN), seule une faible partie (« 5 % ») du temps de parole à la radio ou à la télévision lui serait accordée. Vraiment ?

Ce qu’elle a dit :

« Essayons de donner une information qui soit juste à ceux qui nous écoutent. Le Front national a eu 5 % du temps d’antenne politique. 5 %. Alors il se trouve que vos confrères préfèrent inviter Marion [Maréchal-Le Pen], Florian [Philippot] et Louis Aliot. Mais il n’en demeure pas moins qu’en tout et pour tout c’est 5 % du temps d’antenne politique, donc on ne peut pas dire que nous soyons traités en nous déroulant le tapis rouge. »

Pourquoi c’est plus compliqué Ce n’est pas la première fois que Marine Le Pen brandit cet argument. En fait, le chiffre de « 5 % » provient d’un collectif militant, plutôt classé à gauche, Les Engagées du Web. Ce dernier a publié en août un graphique qui donnait une répartition des invités par appartenance politique dans une trentaine d’émissions sur la « saison 2014-2015 ».

Le FN y est effectivement estimé à 5,8 %. Ce qui peut sembler peu pour un parti qui pesait plus de six millions de voix aux premiers tours des départementales puis des régionales en 2015. Néanmoins, il s’agit de pourcentages « d’invités », et pas de temps de parole : il y a aussi bien des interviews d’une dizaine de minutes que des émissions longues com...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant