Le FMI sans capitaine ?

le
0
L'inculpation de Dominique Strauss-Kahn, le directeur général du FMI, est d'autant plus grave pour le FMI que le numéro deux de l'institution, John Lipsky, vient tout juste d'annoncer son départ.

Dominique Strauss-Kahn est innoncent jusqu'à ce que sa culpabilité soit démontrée. Pour autant son inculpation est une catastrophe pour le Fonds Monétaire International (FMI), pour le G 20 et pour ses proches.

Le directeur général de l'institution monétaire devait rencontrer Angela Merkel ce dimanche. Il devait être associé au cours des prochains jours aux discussions cruciales des autorités européennes sur les amendements à apporter au plan de sauvetage de la Grèce... Or DSK doit désormais se défendre à New York d'accusations graves et incroyables. Il n'est plus à même d'assumer à temps plein les responsabilités lourdes qui l'obligent par exemple à voyager.

Même si les faits qui lui sont reprochés par le procureur de New York se révèlaient impossibles à prouver, le patron du FMI voit sa crédibilité sérieusement entamée. La spéculation sur la manière de sélectionner rapidement son successeur avait déjà commencé depuis des semaines. Elle s'accélère a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant