Le FMI s'inquiète de l'état précaire des banques dans le monde 

le
0
Si la crise des dettes souveraines de la zone euro focalise l'attention, les besoins de financement des banques sont énormes, de l'ordre de 3600 milliards de dollars dans les deux prochaines années.

Quatre ans après l'éclatement de la bulle immobilière américaine et la déconfiture des crédits «subprime», les États-Unis, l'Europe et le Japon sont très loin d'avoir réglé leurs problèmes. Partout «l'État et les ménages restent lourdement endettés, à des degrés divers, et la santé des institutions financières ne s'est pas rétablie au rythme de la reprise de l'économie dans son ensemble», avertit le Fonds monétaire international dans son rapport semestriel sur les risques financiers, publié mercredi.

On ne peut plus se contenter de faire de «la prévention» en fournissant des liquidités, il faut établir un véritable «traitement structurel», insiste José Vinals, conseiller financier du FMI.

Si la crise des dettes souveraines de la zone euro focalise l'attention, «les États-Unis et le Japon seraient tous deux très sensibles à un relèvement de la charge de la dette si les taux d'intérêt devaient monter substantiellement par rapport à leurs niveau

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant