Le FMI revoit à la baisse sa prévision pour la France

le
0
Le Fonds monétaire international juge intenable l'objectif de déficit budgétaire français à 3 %.

Dans ses nouvelles perspectives économiques mondiales 2012 et 2013 publiées ce matin, le Fonds monétaire international a fortement revu à la baisse sa prévision pour la France. Le PIB français progressera d'à peine 0,2 % cette année, au lieu de 0,4 % envisagé en juillet dernier. Et surtout la croissance française ne devrait pas dépasser 0,4 % en 2013, ce qui signifie une révision à la baisse de 0,5 point.

Le FMI désavoue implicitement le scénario publié le 28 septembre dernier par le gouvernement, qui table sur une progression de 0,8 % du PIB l'an prochain. Ce chiffre que le ministre de l'Économie et des Finances, Pierre Moscovici, avait alors qualifié «de réaliste et de volontariste» semble surtout bien improbable aux yeux du FMI. De même les experts internationaux ne croient pas que la France sera en mesure de ramener à 3 % du PIB son déficit public en 2013.

Alors que les comptes consolidés de l'État, des collectivités locales et des organismes sociaux

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant