Le FMI prêt à participer à un plan "complet" pour la Grèce

le , mis à jour à 09:11
11
CHRISTINE LAGARDE JUGE NÉCESSAIRE UNE RESTRUCTURATION DE LA DETTE GRECQUE
CHRISTINE LAGARDE JUGE NÉCESSAIRE UNE RESTRUCTURATION DE LA DETTE GRECQUE

PARIS (Reuters) - Le Fonds monétaire international est prêt à participer à un nouveau plan de sauvetage de la Grèce "complet", qui intègre une restructuration de la dette du pays pour la rendre soutenable, a déclaré Christine Lagarde, la directrice générale du FMI.

Dans une interview à Europe 1 diffusée vendredi, elle a indiqué que le plan devait reposer sur "deux jambes", à savoir qu'il intègre d'une part une réforme "en profondeur" de l'économie grecque, "une ligne budgétaire saine qui donne une solidité au pays sans être excessive", et de l'autre des financements et un allègement de la dette pour la rendre soutenable.

Sur ce dernier point, "différentes modalités peuvent être utilisées", a dit Christine Lagarde, qui recommande "d'allonger considérablement les échéances, allonger également la période de grâce pendant laquelle aucun remboursement n'est effectué et réduire les intérêts au maximum".

"Nous pensons ici que l'utilisation de ces trois modalités de manière vraiment significative peut suffire à rendre la dette soutenable", a-t-elle dit. "Une soutenabilité de dette, on peut tout à fait y parvenir par d'autres modalités qu'une coupe franche sur le montant de la dette".

Interrogé également sur Europe 1, Michel Sapin a souligné que la France défendait la même position "depuis le début".

"On ne peut pas simplement demander des efforts aux Grecs qui font de lourds efforts, nécessaires, absolument indispensables sans leur apporter des éléments qui vont leur simplifier la vie", a déclaré le ministre français des Finances, en évoquant un plan d'investissement et l'allègement du poids de la dette.

S'agissant de celle-ci, il a à nouveau exclu toute décote sur les titres de dette grecs détenus par les pays de la zone euro et dit sa préférence pour un échéancier de remboursement plus long.

Michel Sapin a répondu à ceux qui critiquent les termes trop rigoureux et irréalistes selon eux du nouveau plan de soutien à la Grèce dont les grandes lignes ont été approuvées le week-end dernier.

On a "essayé de faire en sorte qu'il soit calibré de manière à ce qu'il soit à la fois supportable par l'économie grecque et qu'il lui redonne à terme l'énergie nécessaire", a-t-il indiqué.

(Yann Le Guernigou, édité par Jean-Michel Bélot)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • stricot le vendredi 17 juil 2015 à 10:41

    Gracques: tout faux: on a gentiment demande aux banques privees de reconnaitre leur perte en effacant 50% de leurs creances envers la Grece. En tout 200 milliards d'effaces. Les banques notamment francaises, ont pris leur paume et ferme leur bouche. Par contre, ils nont pas re-prete, sauf un peu les banques allemandes, qui sont quelque peu blasees maintenant.

  • gracques le vendredi 17 juil 2015 à 09:48

    PS : pour les armateurs grecs non imposables........UN Qui a mis leur non imposition dans la constitution ? les "gauchos"?DEUX : quel est le taux d’impôt réel des armateurs en France ? pas grand chose entre les pavillons de complaisance , les impositions au "tonnages" et GIE fiscaux pour le financement des navires.

  • gracques le vendredi 17 juil 2015 à 09:45

    Comme quoi TSIPRAS a toujours un coup d'avance.Cette cure d'austérité est complétement improductive si elle n'est pas associée a un renoncement sur la dette.Mais Mme MERCKEL pourra t elle avouer qu'elle est à la abse du tour de passe passe de 2010 qui a vu les créances risquée des banques allemandes remboursés par de l'argent public prété a la Grèce ?L'argent prêté a la Grèce a surtout servis a rembourser les créanciers privés !Privatisation des profits , nationalisation des pertes.....

  • gacher le vendredi 17 juil 2015 à 09:40

    et les armateurs ne sont pas imposables.

  • olive84 le vendredi 17 juil 2015 à 09:36

    mdr... le FMI qui est en partie responsable du naufrage grec veut encore aggraver la situation.... vraiment hallucinant... l europe incapable de sauver seule la Grece a besoin du FMI!!! l europe est incontestablement un immense succès !!!

  • M802641 le vendredi 17 juil 2015 à 09:32

    "Fais comme je te dis, pas comme je fais" - elle sera plus souple dans ses conseils sans doute pour la France plus tard !

  • gvigner3 le vendredi 17 juil 2015 à 09:29

    Et ne pas oublier les riches Grecs qui ont planqués leurs € ds des pays ( paradis) comme la suisse ETC ....;

  • omabama le vendredi 17 juil 2015 à 09:28

    Certain qu'il faut aborder le sujet de la maturité de la dette en urgence. Si sapin pouvait juste se taire.

  • M5285637 le vendredi 17 juil 2015 à 09:28

    a mon avis ils ont au moins jouer pour sauver le peuple grec qui a été mal gouverné et mal conseillé depuis les Colonels. Ils faut penser à eux et pas seulement pour les efforts

  • dchatene le vendredi 17 juil 2015 à 09:00

    Oui! teddy.. et peut être que tsipras et hollande n'ont pas si mal joué .. l'avenir proche le dira..

Partenaires Taux