Le FMI plaide pour des politiques monétaires accommodantes

le
0

WASHINGTON (Reuters) - Relancer la demande mondiale suppose notamment d'user de politiques monétaires "très accommodantes", a déclaré mardi la directrice générale du FMI Christine Lagarde.

"Il nous faut une stratégie qui soit bonne pour la stabilité et la croissance, la stabilité induisant la croissance et la croissance assurant la stabilité", a-t-elle dit à l'occasion d'un événement au Center for Global Development de Washington.

"Cela doit commencer par les économies avancées, surtout en Europe. Les autorités doivent prendre des mesures décisives pour en finir avec la crise", a-t-elle ajouté, prônant également l'emploi de ressources communes pour aider directement les banques et des politiques favorisant la croissance lorsque cela est possible d'un point de vue budgétaire.

De fait, Christine Lagarde estime qu'il est primordial, pour les économies avancées, de définir des stratégies de réduction de la dette publique à moyen terme qui soient crédibles.

Faute de quoi, des ajustements plus lourdes s'imposeraient à l'avenir, a-t-elle poursuivi.

Si les pays en développement résistent relativement bien à la crise de la zone euro, ils risquent malgré tout un "coup de froid" si la situation continue de se détériorer. "Ceux (de ces pays) qui ont de la marge budgétaire devraient se préparer à l'employer, surtout si la conjoncture continue de se détériorer".

Lesley Wroughton; Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant