Le FMI maintient sa confiance dans sa directrice générale

le
0
Les vingt-quatre administrateurs du FMI refusent de commenter l'affaire.

Par le biais d'un communiqué, le conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) s'est dit jeudi «confiant» dans la capacité de Christine Lagarde «à exercer ses responsabilités en qualité de directrice générale». Les vingt-quatre administrateurs du FMI estiment «qu'il ne serait pas approprié de commenter un dossier qui se trouve actuellement devant la justice française».

Pour autant, ils ne sont pas pris par surprise. Fin juin, ces hauts fonctionnaires, qui représentent les 187 pays membres du FMI, ont choisi Christine Lagarde par consensus en pleine connaissance de cause. Ils avaient été informés par les autorités françaises, ainsi que par l'intéressée elle-même, d'un risque de décision judiciaire potentiellement embarrassant. Paris avait cependant minimisé la probabilité de ce scénario. Et surtout, la France avait souligné qu'il n'était pas susceptible d'affecter la mission de Christine Lagarde si elle accédait au poste de directeur gü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant