Le FMI juge les banques européennes encore fragiles

le
0
Si le Fonds juge les fonds propres des banques «adéquates», il s'inquiète des conséquences de la crise.

«A progressé, mais doit mieux faire»: c'est le jugement posé par le FMI (Fonds monétaire international) sur le système bancaire européen, à l'issue d'une analyse approfondie. On est loin du constat dramatique tiré en août 2011 par Christine Lagarde, la directrice générale du FMI, qui exhortait les banques européennes à une recapitalisation urgente évaluée à 200 milliards d'euros. Depuis, elles ont renforcé massivement leurs fonds propres, leur accès au financement s'est amélioré et les pays comme l'Italie ou l'Espagne appliquent des traitements de choc pour redresser leurs comptes publics, reconnaît la mission d'étude du FMI. Mais ce n'est pas assez.

Les coussins remplumés

L'institution internationale juge toujours «élevés» les risques d'instabilité financière en Europe, «surtout dans le contexte d'une croissance faible et d'austérité budgétair...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant