Le FMI exhorte les États à agir au plus vite pour éviter une récession

le
0
Sans surprise, le Fonds a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour l'économie mondiale à 4%, tant pour 2011 que pour 2012. Pour enrayer la récession, il propose aux gouvernements une feuille de route en trois points.

Sans surprise, le Fonds monétaire international a revu à la baisse ses prévisions de croissance pour l'économie mondiale à 4%, tant pour 2011 que pour 2012, soit 0,5 point de moins que les 4,5% annoncés en avril dernier. «4% peut sembler pas trop mauvais, mais la reprise est très déséquilibrée : pour 2011 nous voyons une croissance de 6,4% pour les pays émergents, mais de seulement de 1,6% pour les pays avancés», a souligné mardi Olivier Blanchard, le chef économiste du FMI, en présentant le nouveau World Economic Outlook (WEO).

Ce n'est pourtant pas ce décalage, désormais habituel entre les pays du Nord et ceux du Sud, qui inquiète le plus les économistes de Washington. «Les risques sont clairement à la baisse», a reconnu Olivier Blanchard . Se référant au précédentes chutes boursières des dernières décennies, il admet qu'il existe aujourd'hui un risque de récession d'une probabilité de 38% aux États-Unis et de 17% à 18% au Royaume-Uni et en France, s

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant