Le FMI demande une relance à la Chine et à l'Allemagne

le
0
Le numéro 2 du Fonds monétaire international souligne les dangers que font peser sur l'économie mondiale des programmes d'ajustement budgétaire trop brutaux. Les pays du G20 doivent se montrer plus coopératifs.

Le FMI tire à nouveau la sonnette d'alarme face aux risques de ralentissement de l'économie mondiale. Dans un discours prononcé lundi après midi à Londres, David Lipton, le premier directeur général adjoint de l'organisation financière internationale, considère que les pays du G20 doivent aujourd'hui renforcer leur coopération face à la crise comme ils avaient su le faire en avril 2009 au G20 de Londres.

David Lipton souligne que «dans de nombreux pays les ménages ont besoin de réduire leurs dettes», tout comme «les banques doivent se désendetter, s'assurer des sources de financement plus stables et améliorer leurs bilans». Dans de telles conditions, poursuit le numéro 2 du FMI, «le remède normal pour le secteur public serait d'être contre cycliqu...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant