Le FMI demande à l'Italie de poursuivre ses réformes économiques

le
1
LE FMI INVITE L'ITALIE À POURSUIVRE SES RÉFORMES ÉCONOMIQUES
LE FMI INVITE L'ITALIE À POURSUIVRE SES RÉFORMES ÉCONOMIQUES

ROME (Reuters) - L'Italie doit continuer d'avancer sur la voie des réformes économiques engagées par le président du conseil, Mario Monti, depuis son arrivée au pouvoir, a déclaré mardi le Fonds monétaire international (FMI).

Le gouvernement italien dispose d'un "programme ambitieux et large qui vise à relancer la croissance", a estimé l'institution dans son rapport annuel sur l'économie de l'Italie.

La réforme des retraites engagée par le gouvernement Monti, la dérégulation limitée du secteur des services, la réforme du marché du travail et l'annonce récente de coupes dans les dépenses publiques vont dans la bonne direction mais Rome doit faire davantage pour rompre avec la faible croissance et la spirale de l'endettement, ajoute le FMI.

"C'est un processus qui doit se poursuivre et qui doit se poursuivre de manière résolue et rapide pour réussir", a déclaré le chef de la mission du FMI en Italie, Kenneth Kang, lors d'une téléconférence.

Le FMI prévoit toujours une contraction de 1,9% de l'économie italienne cette année mais il a revu en légère hausse sa prévision de déficit public, à 2,6% du produit intérieur brut (PIB), contre 2,4% auparavant.

Les séismes qui ont frappé en mai la région d'Emilie-Romagne pèseront sur l'activité industrielle et les exportations au troisième trimestre, explique le Fonds.

Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mardi 10 juil 2012 à 18:39

    Et toujours rien pour la France ?, oh on a le temps, tout va être redressé avec nos génies du socialisme.