Le FMI avertit la Chine sur les faiblesses de sa croissance

le
0
Le Fonds monétaire international maintient sa prévision de croissance en 2013 à 7,75% - plus optimiste que celle de Pékin -, mais attire l'attention sur les déséquilibres de l'économie chinoise,

«La perspective de croissance est assombrie par des vulnérabilités grandissantes dans les secteurs financier, budgétaire et immobilier.» Dans son rapport annuel sur la Chine publié mercredi, le Fonds monétaire international (FMI) adresse un avertissement aux dirigeants de Pékin. Pourtant, de prime abord, le document reflète un regard sur la Chine de l'institution de Washington plus optimiste que celui du gouvernement chinois. Le FMI maintient en effet sa prévision de croissance en 2013 à 7,75%. Pékin s'était fixé en mars un objectif de 7,5% (la plus faible progression de son PIB en quatorze ans), mais, la semaine dernière, le ministre des Finances, Lou Jiwei, avait évoqué le chiffre de 7% et avait même créé la surprise en déclarant qu'un taux de 6,5% ne serait «pas un ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant