Le FMI appelle à prendre les «bonnes décisions»

le
0
La directrice du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, se dit confiante dans la capacité des dirigeants à sortir de la crise de la dette. A condition d'avoir une «détermination politique».

«Plus inquiète, mais plus optimiste». C'est ainsi que Christine Lagarde, directrice du Fonds monétaire internationale (FMI) qualifie son état d'esprit au lendemain de la réunion préparatoire du G20 Finances visant à élaborer un plan de sortie de crise pour le prochain sommet de Cannes, début novembre. L'ancienne ministre française a estimé au micro d'Europe 1 ce lundi que «si les bonnes décisions sont prises, on peut s'en sortir. À condition que tout le monde s'y mette».

Selon elle, c'est en zone euro, l'épicentre de la crise de la dette, que la «détermination politique» doit être la plus grande. «Le plan d'action à Cannes a des chances de succès. Mais les Européens doivent mettre de l'ordre dans un certains nombre de sujets pour rétablir la confiance», a-t-elle expliqué. Et de rappeller que «tout le monde attend» le sommet européen du 23 octobre durant lequel «des décisions importantes seront prises».

Les banques doivent faire appel aux actionnaires ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant