Le FMI anticipe une hausse du chômage en France en 2013

le
0
Le Fonds monétaire international est sceptique sur la capacité de la France à tenir ses objectifs de croissance et de réduction du déficit budgétaire.

Le Fonds monétaire international (FMI), dans son dernier rapport dit de «consultation» relatif à la France, conclut que le taux de chômage risque de grimper à 10,6% l'an prochain dans l'Hexagone contre 10,3% cette année. L'institution monétaire, dans le cadre de sa fonction de surveillance de ses pays membres, a passé au crible l'économie française. Elle ne table que sur une croissance de 0,4% l'an prochain, contre 0,2% sur l'ensemble de l'année qui s'achève.

Les experts du FMI estiment que la reprise de l'activité en France est freinée par une perte de compétitivité «largement liée à des obstacles dans le fonctionnement des marchés du travail, des biens et services».

Une plus grande concurrence dans le secteur des services «aiderait à réduire les coûts de production et renforcerait de la réforme d...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant