Le FMI abaisse encore sa prévision de croissance mondiale à 3,2% cette année

le
0

(AOF) - Le Fonds monétaire international (FMI) a réduit de nouveau ses prévisions de croissance mondiale après avoir pris en compte le nouvel épisode de volatilité sur les marchés financiers, un ralentissement de la croissance dans les pays avancés et la persistance de vents contraires dans les pays émergents. L’institution internationale anticipe désormais une hausse du PIB mondial de 3,2% en 2016 et de 3,5% en 2017, soit une révision à la baisse de respectivement 0,2 point et 0,1 point par rapport à ses estimations de janvier.

"Une croissance plus faible laisse moins de marge d'erreur", a averti l'économiste en chef du FMI, Maurice Obstfeld. La dégradation des perspectives réclame une réponde immédiate et proactive, ajoute-t-il. Afin de soutenir la croissance, Maurice Obstfeld souligne la nécessité d'un dosage de politiques plus puissantes : une approche fondée sur les politiques structurelles, fiscales et monétaires.

Aux Etats-Unis, la croissance devrait atteindre 2,4% cette année et 2,5% l'année suivante, soit respectivement 0,2 point et 0,1 point de moins par rapport aux prévisions de janvier. Les anticipations du FMI pour la zone euro ont été révisées dans les mêmes proportions. La croissance devrait y être de 1,5% en 2016 et de 1,6% en 2017, des estimations qui sont les mêmes pour l'Allemagne. L'économie française devrait pour sa part connaître une expansion de 1,1% en 2016 et de 1,3% en 2017, soit 0,2 point de moins que prévu en début d'année.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant