Le FMI à la France : "Il faut faire des efforts supplémentaires"

le
3
Les experts saluent également les baisses de charges et d'impôts pour les entreprises grâce au CICE et au pacte de responsabilité. Mais ils appellent l'exécutif et le prochain président de la République à aller beaucoup plus loin.
Les experts saluent également les baisses de charges et d'impôts pour les entreprises grâce au CICE et au pacte de responsabilité. Mais ils appellent l'exécutif et le prochain président de la République à aller beaucoup plus loin.

« L'économie française se redresse, mais il reste beaucoup à faire pour stimuler la création d'emplois et assainir les finances publiques. » Tel est, en substance, le jugement de l'institution internationale sur l'économie française au terme de sa mission d'évaluation annuelle. Certains, comme François Hollande, voudront voir le verre à moitié plein (« ça va mieux ») ; les autres, un bilan sévère de ses réformes homéopathiques.

Le Fonds dirigé par l'ancienne ministre française de l'Économie sous Nicolas Sarkozy Christine Lagarde décerne pourtant bien volontiers quelques bons points à la politique économique de François Hollande. En plein blocage des raffineries contre la loi El Khomri, les experts du FMI n'hésitent pas à voir dans cette réforme « une autre étape nécessaire vers un marché du travail plus dynamique ». Selon eux, elle « pourrait accroître les possibilités de conclure des conventions collectives au niveau des entreprises et de réduire davantage l'incertitude judiciaire en matière de licenciement ». Autant de mesures qui « devraient encourager l'embauche dans le cadre de contrats à durée indéterminée et améliorer la dynamique du marché de l'emploi tandis que la reprise s'accélère ».

Des économies pas assez ambitieuses

Les experts saluent également les baisses de charges et d'impôts pour les entreprises grâce au CICE et au pacte de...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ZvR il y a 6 mois

    Pas plus que sarkozy, chirac ou mitterand, hollande n'a entrepris aucune réforme de fond pour redresser la situation.

  • remimar3 il y a 6 mois

    600 Md de déficit en plus pendant le quinquennat précédent, tout ça pour faire de la croissance artificielle et éviter de faire des réformes de fond dans l'espoir vain de se faire réélire.

  • imagine7 il y a 6 mois

    Madame; vous avez été ministre de l'économie sous le règne de Sarkozy et vous n'avez rien donc on n'a pas besoin de donneur de leçon !!