Le Finistère repasse en alerte orange aux inondations

le
0
La Laïta dans le Finistère.
La Laïta dans le Finistère.

La Bretagne voit-elle venir la fin de son calvaire ? Dans le Finistère, la sous-préfecture de Morlaix ne parle pas encore de décrue, mais "les cours d'eau baissent et il y a une stabilité de l'écoulement des eaux." Cependant, de nouvelles précipitations sont attendues dans la journée avec des vents forts.Météo-France a d'ailleurs de nouveau placé le département breton en alerte rouge aux crues dans la nuit de samedi à dimanche. Avant de revenir à l'orange dimanche matin. La commune de Quimperlé est particulièrement surveillée à la suite des gros dégâts provoqués par la rivière Laïta. Cette dernière est susceptible de déborder à nouveau selon les prévisionnistes.Le fleuve côtier a atteint près de quatre mètres samedi. Si le niveau n'était "que" de 3,70 m dans la soirée de samedi, il devrait une nouvelle fois atteindre le pic de quatre mètres dès la matinée. Le débit de l'Isole, un des deux affluents de la Laïta, a également augmenté. La tendance est plutôt à la stabilité de l'écoulement des eaux, a-t-on appris auprès de la préfecture.Des départements en vigilance orangeQuimperlé n'est pas la seule commune à avoir connu des débordements importants. Quimper, Morlaix, Châteaulin ou encore Landerneau ont également été affectées par des débordements de "20 à 50 cm", sans toutefois provoquer de "gros dégâts". La précaution est néanmoins de mise. Comme l'indique le sous-préfet de Morlaix Philippe Loos, "des...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant