Le «fini-parti» des éboueurs marseillais devant la justice

le
4
Un usager a intenté une action pour faire abroger cette pratique permettant aux éboueurs d'achever leur travail quand leur tournée est terminée.

Le très polémique «fini-parti» qui permet aux éboueurs de quitter leur travail dès que leur tournée de ramassage des ordures est achevée, vit peut-être ses derniers jours à Marseille.

Benoit Candon, un avocat agissant en son nom, a déposé un recours devant le tribunal administratif de Marseille pour faire abolir cette pratique dont la cité phocéenne n'a pas l'exclusive. «J'agis en tant que citoyen mais beaucoup de monde me soutient car il s'agit de dépenses publiques importantes. Pourtant, la ville est sale et j'en souffre», commente-t-il.

Il a écrit à la communauté urbaine de Marseille (Marseille Provence Métropole) qui gère ce service pour lui demander d'abolir cette règle incitant les conducteurs de bennes à se prendre pour des pilotes des 24 heures du Mans, comme a coutume de railler Jean-Claude Gaudin, le sénateur maire UMP de la ville.

MPM ayant refusé, l'avocat qui a l'habitude de ferrailler avec les collectivités, a déposé un recours en annulation

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • golfus le jeudi 5 jan 2012 à 13:19

    Et en plus je ne pense pas qu'ils fassent parti des pros Sarko,nous pouvons nous attendre a de nouvelles grèves .Il n'y a pas de (petites gens)n'y de (petits boulots),juste des hommes qui se doivent de parfaire leur travail pour le bien de notre société,quelque soit le maillon de la chaîne.

  • M4630217 le jeudi 5 jan 2012 à 10:14

    Encore un avantage acquis que j' ignorais ! Paris aussi est dégeulasse...Les déchets s' étalent partout , particulièrement sur les sites touristiques !On a même l' impression que certains immondices ne seront jamais ramassés....CA C'EST PARIS!!comme dit la chanson...

  • mlaure13 le jeudi 5 jan 2012 à 09:45

    Face...fasse

  • mlaure13 le jeudi 5 jan 2012 à 09:44

    Un scandale de plus...n'est-il pas honteux que cette catégorie d'employés face la pluie ou le beau temps avec l'argent des contribuables ?!!!...