Le financement participatif sauvera-t-il la maison d'Albert Londres ?

le
0
A l'abandon depuis 25 ans, la maison natale du plus célèbre des grands reporters français pourrait être rachetée par une association vichyssoise grâce au financement des internautes. » La finance participative en quête d'un cadre

Le financement participatif a déjà quelques belles réussites à son actif. Il pourrait aujourd'hui permettre de sauver un lieu de mémoire du fondateur du journalisme moderne en France. Pour racheter la maison où Albert Londres est né, l'association «Réagir» a lancé une collecte sur le site Ulule.com avec un premier objectif de 12.000 euros à réunir en deux mois. «Nous sommes dans la dernière ligne droite,» explique la présidente de l'association, Marie de Colombel. «Nous avons déjà réuni 80% de la somme pour reprendre cette maison dont l'adjudication judiciaire sera prononcée entre octobre et novembre. Albert Londres y est né en 1884, puis est régulièrement retourné jusqu'à sa mort en 1932 dans ce qui fut la maison de son grand pè...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant