Le financement de la réforme des retraites est déjà remis en question

le
0
La CFDT demande que la hausse des cotisations supportée par les salariés soit aussi compensée. Une épine de plus pour l'exécutif, qui a déjà fort à faire avec les entreprises.

Une semaine tout juste à peine après sa présentation, le financement de la réforme des retraites prend déjà l'eau. La semaine dernière, les employeurs ont demandé à ce que leurs efforts soient contrebalancés. Ils ont immédiatement obtenu gain de cause: le gouvernement a promis que les hausses de cotisations vieillesse employeur seront compensées, et ce dès 2014. Lundi, le secrétaire général de la CFDT, très écouté par l'exécutif, a exigé le même traitement pour les salariés. «Si compensation il y a pour les entreprises, alors compensation il doit y avoir aussi pour les salariés», a justifié Laurent Berger.

Si le syndicat est entendu, plus de la moitié du financement de la réforme en 2014 serait ainsi remis en cause, soit 2 milliards d'euros (1 milliard de cotisations employeur et ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant