Le Figaro gagne contre Servier

le
0
Les laboratoires poursuivaient le quotidien pour la publication d'éléments sur l'affaire du Mediator.

La cour d'appel de Paris vient de rendre un arrêt important pour la liberté de l'information, en donnant raison auFigarocontre les laboratoires Servier.

Sous la plume d'Anne Jouan, Le Figaro a multiplié les révélations sur l'affaire - actuellement à l'instruction - du Mediator, ce médicament utilisé comme coupe-faim et soupçonné d'avoir causé le décès de nombreux patients depuis sa mise sur le marché. Un article du 7 février 2012 a conduit les laboratoires à poursuivre le journal. Il s'agit de la divulgation d'un procès-verbal dans lequel une ancienne employée de Servier raconte à sa façon les coulisses de la commercialisation du Mediator. Le témoin précise notamment: «Ce médicament était appelé, chez Servier, "le Merdiator".»

Les laboratoires ont engagé des poursuites sur le fondement de l'article 38 de la loi sur ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant