Le «fiancé» de Nafissatou Diallo la défend face à DSK

le
0
«Elle est honnête et n'a participé à aucun trafic de drogue ou blanchiment d'argent», assure cet homme, incarcéré en Arizona. C'est une conversation entre lui et la Guinéenne, qui a remis en cause la crédibilité de la femme de chambre.

C'est par lui que les doutes sur Nafissatou Diallo sont arrivés. Des journalistes de Newsweek et du Daily Beast ont retrouvé mardi le « fiancé » de la victime présumé de DSK. C'est à lui que la Guinéenne avait expliqué, lors d'un appel enregistré par les autorités, savoir ce qu'elle faisait et que DSK était très riche. Des propos qui ont contribué à sérieusement ébranler la crédibilité de la femme de chambre du Sofitel. Pour la première fois, ce Sierra-Léonais de 35 ans a parlé à la presse. Il blanchit Nafissatou Diallo des mensonges dont on l'accuse. L'homme, incarcéré en Arizona, dit «savoir que DSK a fait ce qu'il a fait». «Elle ne s'en remettra pas, elle n'a aucune raison de mentir».

Son récit, souvent confus, comporte des contradictions, notamment sur le point clé de cette conversation téléphonique. Amara Tarawally déclare que ce coup de fil n'est pas survenu au lendemain de l'agression présumée de la femme de chambre, le 15 mai. Il a eu lieu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant