Le Feyenoord enfonce United

le
0
Le Feyenoord enfonce United
Le Feyenoord enfonce United

Dominé pendant une large partie de sa rentrée européenne, Manchester United s'est incliné logiquement à Rotterdam (0-1) face à un Feyenoord séduisant tactiquement et réaliste dans le dernier quart d'heure. José Mourinho enchaîne une deuxième défaite consécutive.

Feyenoord Rotterdam 1-0 Man. United

But : Vilhena (78e) pour le Feyenoord

Manchester United n'avait jamais connu une phase de poules de C3. José Mourinho ne l'avait plus regardé dans les yeux depuis son succès en 2003 avec le FC Porto. Alors, le Portugais se contentait de la matter de travers depuis le début de saison, ne la jugeant bonne que pour faire tourner son effectif ou prendre de la confiance. Reste que Manchester United s'est planté jeudi soir dès sa première sortie européenne de la saison à Rotterdam face à un Feyenoord bien organisé et réaliste dans le dernier quart d'heure. Mourinho s'est beaucoup agité, a essayé de tout bousculer mais doit déjà retourner au travail. Car c'est tout un équilibre, toute une animation et même un esprit qu'il faut remettre en place. Alors que Rotterdam fait déjà la fête, la tête haute.

Un désert technique


Jusqu'ici, ce n'était qu'un sous-entendu. Il fallait simplement attendre une confirmation verbale. Alors, José Mourinho a confirmé cette semaine qu'il ne rêvait pas de la Ligue Europa le matin au réveil, que ce n'était pas forcément un objectif pour son Manchester United et qu'il se servirait bien, cette saison, de l'Europe pour faire tourner un effectif qui dégueule. Pour le Portugais, ce déplacement à Rotterdam était pourtant déjà l'occasion de tester ses hommes, leur moral et leur capacité de réaction après une première défaite concédée samedi dernier à Old Trafford face à Manchester City. Il y a eu le constat mais aussi les choix qui ont suivi avec la décision de laisser à Manchester Rooney, Valencia, Shaw et Lingard, sorti à la pause contre City après une première mi-temps hors-sujet.

Mourinho a donc décidé d'offrir les premières titularisations de la saison à Darmian, Rojo, Smalling, Schneiderlin et Rashford dans un 4-3-3 neuf face à un Feyenoord, leader d'Eredivisie et qui a remporté ses cinq rencontres de championnat jusqu'ici. Les hommes de Giovanni van Bronckhorst ont des armes, malgré l'absence d'Elia, et cela se voit rapidement au coeur d'une première période dominée dans le jeu par la troupe du capitaine Kuyt. Cette fois encore, United peine dans l'animation…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant