Le feuilleton DSK exaspère le Parti socialiste

le
0
Les rebondissements judiciaires empêchent, selon certains socialistes, le bon déroulement de la primaire.

C'est un «étau». Le mot est de l'un des candidats à la primaire du PS. L'affaire DSK et ses rebondissements occupent tout l'espace médiatique sans laisser la moindre place à d'autres débats. Innocent? Coupable? Puis reviendra? Ou pas? C'est le plus probable a priori... mais ce n'est pas sûr. L'avenir politique de Dominique Strauss-Kahn est sur toutes les lèvres. «On n'en sortira pas?», s'agace ce candidat qui voudrait parler d'autre chose.

Tant que l'ancien patron du FMI et ancien champion toutes catégories pour 2012 n'a pas répondu lui-même aux questions qui se posent, la réponse est non. Mais pour l'instant, ses démêlés judiciaires ne sont pas terminés à New York (même si les charges pourraient être abandonnées) et commencent à peine en France, avec la plainte de Tristane Banon. «Il faut arrêter ce déferlement incroyable», a déclaré mardi le député du Doubs, Pierre Moscovici.

S'il est blanchi, DSK devra parler vite, estime Pierre Moscovici, l'un de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant