Le feuilleton AstraZeneca-Pfizer pourrait reprendre fin 2014

le
0

LONDRES, 21 août (Reuters) - L'action AstraZeneca AZN.L a grimpé de plus de 7% cette semaine, portée par des spéculations sur un retour à la charge du géant pharmaceutique américain Pfizer PFE.N , éconduit au printemps par le groupe britannique qu'il voulait racheter pour 118 milliards de dollars (88,7 milliards d'euros). En vertu de la réglementation boursière britannique, les deux groupes seront autorisés à discuter à nouveau le 26 août. Les investisseurs et les analystes s'attendent cependant à une éventuelle reprise du feuilleton plutôt vers la fin de l'année. "Je ne m'attends à rien cette semaine", explique Dan Mahony, gérant de fonds chez Polar Capital, qui a augmenté sa participation dans AstraZeneca l'an dernier. "Je sais que l'action monte par anticipation mais à mon sens, si quelque chose doit se passer, ce sera plutôt en novembre ou décembre." Pfizer espérait avaler AstraZeneca et faire domicilier le nouveau groupe issu de la fusion au Royaume-Uni où l'impôt sur les sociétés est moins élevé qu'aux Etats-Unis. Le directeur général de Pfizer, Ian Read, ne cache pas qu'il est toujours preneur d'une grosse acquisition, notamment pour des raisons fiscales, et AstraZeneca reste une proie tentante. Sa marge de manoeuvre est cependant réduite pour l'instant. En effet, si AstraZeneca aura le droit de reprendre contact dès le 26 août, Pfizer ne peut pas lancer d'OPA avant le 26 novembre, soit six mois après le dernier refus du groupe britannique. Rien ne prouve qu'AstraZeneca se laisserait séduire en cas de nouvelle approche. AstraZeneca a revu le mois dernier ses objectifs annuels à la hausse ( ID:nL6N0Q62Y2 ), justifiant ainsi les convictions de son directeur général, le Français Pascal Soriot, pour lequel le groupe a un avenir en restant indépendant. Les actionnaires, déçus pour certains d'avoir vu AstraZeneca refuser une offre si alléchante, pourraient faire pression sur Pascal Soriot pour l'inciter à revenir à la table des négociations. Aucun actionnaire majeur n'a cependant montré jusqu'à présent le moindre signe de rébellion. L'action AstraZeneca a gagné jeudi 2,95% à la Bourse de Londres, faisant nettement mieux que l'indice sectoriel européen de la pharmacie .SXDP (+0,73%). (Ben Hirschler; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant