Le feu près de Bordeaux n'évolue plus, météo plus favorable

le
0
IMPORTANT INCENDIE À SAINT-JEAN D'ILLAC
IMPORTANT INCENDIE À SAINT-JEAN D'ILLAC

BORDEAUX (Reuters) - L'incendie de forêt près de Bordeaux, qui a détruit 350 hectares de pinède depuis vendredi après-midi et obligé à l'évacuation de plusieurs centaines de personnes, n'évoluait plus samedi en début de matinée, alors que les conditions météorologiques sont plus favorables, a-t-on appris auprès des pompiers.

Toute la nuit, ces derniers ont continué à lutter contre ce sinistre, qui touche les communes de Saint-Jean-d'Illac et de Pessac, à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Bordeaux.

Samedi matin, le feu n'avançait plus et le vent était tombé.

Deux Canadair et deux avions bombardier d'eau Dash ont repris leurs rotations depuis le lever du jour. Deux autres Canadair pourraient venir en renfort si nécessaire.

Au total, 200 sapeurs-pompiers et 45 camions-citernes ont été mobilisés.

Vendredi après-midi, 63 familles de gens du voyage ont été évacuées par précaution. Dans la soirée, 400 à 500 personnes ont été priées de quitter leur maison à Saint-Jean-d'Illac et Pessac dont 80 pensionnaires d'une maison de santé psychiatrique.

Aucune habitation n'a été touchée par les flammes.

Toujours en Gironde, un autre incendie, qui s'était déclaré à La Teste, près d'Arcachon, en début d'après-midi et a détruit 12 hectares de pinède près de l'aéroport de la ville, est maîtrisé mais nécessitait toujours samedi matin la présence de 50 pompiers et 15 camions.

(Claude Canellas, édité par Marc Joanny)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant