Le FESF sera renforcé, mais à moins de 1000 milliards

le
0
Réunis à Bruxelles, les ministres des Finances de la zone euro ont approuvé l'extension de la force de frappe du Fonds européen de stabilité. Le FMI devrait également être sollicité pour enrayer la crise.

Sujet de crispation au sein de la zone euro, le renforcement de la force de frappe du Fonds européen de stabilité (FESF) a été approuvé par les ministres des Finances réunis à Bruxelles depuis hier. Il sera renforcé début 2012,via un système d'assurance partielle des prêts des investisseurs aux pays fragiles de la zone euro. L'Eurogroupe espère ainsi rassurer les marchés financiers sur la capacité de la zone euro de bâtir un pare-feu convaincant face aux risques de contagion de la crise de la dette à des pays comme l'Italie ou l'Espagne.

Aucun chiffre sur la capacité d'intervention du FESF n'a toutefois pas été évoqué. «Le montant exact de la force de frappe du Fonds renforcé dépendra de son usage, des instruments utilisés et du degré exact de protection qu'il fournira et qui doit évoluer entre 20 et 30%», ont-ils déclaré dans un document publié à l'issue de la réunion.

La zone euro veut montrer l'exemple aux États-Unis

À en croire le chef de file de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant