Le FC Séville s'en sort par miracle

le
0

Malmené à domicile par une très belle équipe de l’Athletic Bilbao, le FC Séville n’a dû son salut qu’à une séance de tirs au but remportée. Buteur et auteur du tir au but de la gagne, Kevin Gameiro a été l’un des grands artisans de la qualification du double tenant du titre pour les demi-finales.

Le debrief

Le FC Séville a rarement été aussi près de perdre sa couronne. Celle qui trône sur sa tête en Ligue Europa depuis bientôt trois ans. Car le double tenant du titre est passé tout près de l’élimination jeudi soir face à Bilbao, pourtant battu à l’aller à San Mamés il y a une semaine (1-2). Après une première période marquée par une belle intensité mais peu d’actions, tout s’est accéléré en deux minutes avant l’heure de jeu (57eme et 59eme), Kevin Gameiro répondant à Aritz Aduriz. Quelques minutes après la blessure de l’Espagnol, Bilbao a trouvé les ressources pour inscrire un deuxième but. L’oeuvre de Raul Garcia, encore bien aidé par un Soria peu inspiré dans son but (80eme). Et, pour la première fois depuis douze rencontres, les Andalous se sont inclinés dans leur antre de Sanchez-Pizjuan. Ils ont été tout proches de l’élimination lors d’une prolongation dominée par des Basques beaucoup plus fringants physiquement. Et après plusieurs énormes occasions de part et d’autres et un nombre incalculable de cartons jaunes distribués (huit pour Bilbao et quatre pour Séville), la qualif’ s’est jouée lors de la séance de tirs au but. Benat, pourtant meilleur joueur sur la pelouse, a manqué le seul tir de la séance en frappant en plein milieu. Dans la foulée, Gameiro a offert la qualification aux Sévillans en plaçant son coup de patte dans la lucarne adverse. Et voilà le FC Séville toujours dans la course pour un incroyable triplé. Le tout avec un avertissement sans frais car les partenaires d’Adil Rami se sont rarement fait autant bouger par une équipe de Bilbao qui méritait beaucoup mieux.

Le film du match

5eme minute Excellent service de Benat vers Aduriz qui pénètre sur le côté droit de la surface sévillane. Le meilleur buteur basque dribble Soria et tire dans le but déserté, mais Kolodziejczak sauve les siens en repoussant le danger sur son poteau. 9eme minute Resté aux avant-postes, Rami reprend de volée un centre venu de la droite. Son plat du pied du gauche passe de peu au-dessus de la barre d’Herrerin. 44eme minute Perte de balle idiote de Kolodziejczak près de sa surface. R.Garcia récupère le ballon, mais va trop vite en besogne dans la foulée en frappant du gauche à ras de terre alors qu’il avait deux partenaires à ses côtés. Soria s’interpose. 48eme minute Escudero lance l’offensive pour le FC Séville. Il sert Gameiro qui s’arrache, mais se fait bien tacler par Etxeita. Le ballon revient toutefois dans les pieds d’Iborra qui arme une frappe puissante du gauche, mais arrêt magnifique d’Herrerin qui sauve les siens. 57eme minute (0-1) Bilbao ouvre la marque ! Servi par Benat sur le côté gauche de la surface adverse, Aduriz fixe plusieurs Sévillans, dont Krychowiak, avant de frapper du droit. Un tir légèrement contré, mais loin d’être exceptionnel. Soria se troue complètement sur le coup et voit le ballon lui échapper. 59eme minute (1-1) Le FC Séville réagit ! Alors que Bilbao pousse, Vitolo part en contre et résiste à un premier défenseur. Avant d’accélérer et de fixer la défense basque. Son service à droite vers Krychowiak est dans le bon timing, tout comme le centre à ras de terre de l’ancien Rémois vers Gameiro. Le Français n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets pour égaliser. 75eme minute Double occasion pour le FC Séville. Servi en profondeur, Gameiro prend le meilleur sur Etxeita et place une belle frappe décroisée. Herrerin est à la parade. Le ballon lui revient. Le Français sert ensuite Mariano qui centre dans la foulée sur la tête de N’Zonzi. Mais cela passe juste à côté du poteau gauche du gardien basque qui était battu. 80eme minute (1-2) Bilbao reprend les devants ! Le centre venant de la gauche de l’excellent Benat file dans le dos de la défense sévillane, et notamment de Kolodziejczak. R.Garcia est lui bien présent et sa tête lobe Soria, peu inspiré sur le coup. 97eme minute Encore une passe fantastique de Benat entre les deux défenseurs sévillans ! Susaeta peut se présenter face à Soria mais il manque son ballon piqué qui file juste à côté du poteau gauche des Sévillans. Quelle occasion ! 100eme minute Incroyable ! Konoplyanka frappe rentrant un coup-franc légèrement excentré côté gauche. Iturraspe le dévie de la tête sur son poteau gauche ! Dans la foulée, Krychowiak centre à ras de terre. C’est contré mais cela revient dans les airs vers Coke qui tente et réussite un magnifique retourné acrobatique. Herrerin est battu, mais San José sauve sur sa ligne de la poitrine ! Bilbao se dégage 105eme minute+1 Nouveau coup-franc très bien tiré par Konoplyanka. L’Ukrainien surprend Herrerin en frappant directement le coup-franc, mais le gardien basque est à la parade juste devant son poteau gauche. 120eme minute R.Garcia est servi sur le côté droit de la suface de Bilbao. L’ancien de l’Atlético tente un centre-tir très puissant, mais Soria est vigilant sur sa ligne.

Les joueurs à la loupe

FC Séville GAMEIRO a encore été décisif ! Passeur à l’aller, le Français a cette fois donné le but de l’égalisation à son équipe en étant parfaitement placé en contre. Une réalisation venue récompenser une nouvelle prestation très combative. Il a manqué à deux reprises l’occasion de tuer le match avant le fin du temps réglementaire et n’a pas forcément bien géré toutes ses balles de contre. Cependant, il s’est bien racheté en inscrivant en force le tir au but de la gagne. Passeur décisif, KRYCHOWIAK a encore livré une belle bataille dans l’entrejeu avec NZONZI à ses côtés. Le duo a plus couru derrière la balle qu’à l’aller mais a tenu son rang, notamment le second cité. Proche d’ouvrir la marque, RAMI a lui été très solide dans l’axe de la défense. Avant de perdre un peu ses nerfs en fin de partie où il n’a pas été loin de l’expulsion. A ses côtés, KOLODZIEJCZAK a alterné le bon et le moins bon. Le bon lorsqu’il a sauvé son camp sur sa ligne et le moins bon lorsqu’il a perdu un ballon bête devant sa surface ou alors lorsqu’il a vu R.Garcia marquer devant lui. Entré à la place d’un KROHN-DELI dans son registre, KONOPLYANKA ne s’est signalé que sur ses coup-francs. Titulaire à droite à la place de Coke, MARIANO s’est certes montré disponible, mais il n’a pas réussi beaucoup de centres. L’ancien Bordelais a en plus raté beaucoup de contrôles à sa portée. Le gardien sévillan SORIA est lui largement fautif sur le premier but et peu inspiré sur le deuxième. Athletic Bilbao BENAT a illuminé la rencontre de sa classe. Toujours bien placé dans l’entrejeu, le milieu de 29 ans a enchaîné les passes précises et les décalages. Du très grand art, même en prolongation. Il a en plus signé deux passes décisives dont une seconde magnifique. Seule ombre au tableau et elle est immense : c’est lui qui manque le seul tir au but de la séance fatidique… Sa première passe décisive était à direction d’ADURIZ. Avec un peu de réussite, l’attaquant espagnol a signé sa dixième réalisation en onze matchs de Ligue Europa. Mais il est sorti les larmes aux yeux en raison d’une blessure aux ischio-jambiers après son but. Très discret et même parfois auteur de choix très discutables, R.GARCIA s’est réveillé au meilleur des moments pour placer une tête victorieuse. Pas toujours très académique dans ses interventions, HERRERIN a pourtant sauvé à plusieurs reprises les siens. Il ne peut rien sur le but de Gameiro. Très présent à l’aller, DE MARCOS s’est moins fait remarquer sur son côté droit lors de cette manche retour. Perclus de crampes, il a été en grande difficulté en prolongation.

Monsieur l’arbitre au rapport

M.Skomina a peut-être disputé l’une des parties les plus difficiles de sa carrière… Car, des coups, il y en a un sacré nombre ce jeudi… Le Slovaque a semblé parfois un peu dépassé par les événements et a sorti un nombre incroyable de cartons jaunes (neuf pour Bilbao et deux pour le FC Séville). Il aurait notamment dû siffler un penalty à Gameiro, accroché à deux reprises par San José à la 68eme minute de jeu. En prolongation, son arbitre de surface ne lui signale pas une poussette de Balenziaga sur Vitolo dans sa surface. Dans la foulée, le premier touche le ballon du bras… Autant dire que la presse espagnole risque de beaucoup parler des décisions de M.Skomina vendredi matin…

Ça s’est passé en coulisses…

- Touché à l’aller, Trémoulinas était forfait pour cette manche retour. En revanche, Kolodziejczak et Rami ont à nouveau formé la charnière. Suspendu, Banega a cédé sa place à Iborra en soutien de Gameiro. - Plusieurs changements dans l’animation offensive du côté de Bilbao par rapport à l’aller. Exit Muniain, I.Williams et Eraso. C’est le trio Susaeta-R.Garcia-Lekue qui a été aligné derrière l’intouchable Aduriz.

La feuille de match

Ligue Europa (Quarts retour) / FC SEVILLE – ATHLETIC BILBAO : 1-2 (5 TAB 4)

Sanchez-Pizjuan (40 000 spectateurs environ) Temps frais - Très belle pelouse Arbitre : M.Skomina (SLQ) (3) Buts : Gameiro (59eme) pour le FC Séville - Aduriz (57eme) et R.Garcia (80eme) pour l’Athletic Bilbao Tirs au but réussis : R.Garcia, Viguera, San José et Susaeta pour l’Athletic Bilbao - Coke, Krychowiak, Konoplyanka, N’Zonzi et Gameiro pour le FC Séville Tir au but manqué : Benat pour l’Athletic Bilbao Avertissements : Rami (86eme), N’Zonzi (105eme+1), Coke (113eme) et Konoplyanka (116eme) pour le FC Séville - Boveda (28eme), San José (65eme), Balenziaga (74eme), Susaeta (85eme), Viguera (86eme), Muniain (94eme), Iraizoz (98eme), De Marcos (102eme) et Etxeita (105eme+ 1) pour l’Athletic Bilbao Expulsion : Aucune FC Séville Soria (3) - Mariano (3) puis Coke (100eme), Kolodziejczak (4), Rami (6), Escudero (4) - N'Zonzi (6), Krychowiak (5) - Vitolo (6), Iborra (cap) (5) puis Cristoforo (66eme - 4), Krohn-Dehli (5) puis Konoplyanka (51eme - 5) - Gameiro (6) N'ont pas participé : Rico (g), Carriço, Reyes, Llorente Entraîneur : U.Emery Athletic Bilbao Herrerin (8) - De Marcos (4), Boveda (6) puis Iturraspe (60eme - 5), Etxeita (4), Balenziaga (5) – Benat (8), San José (6) - Susaeta (6), R.Garcia (6), Lekue (3) puis Muniain (54eme - 4) - Aduriz (7) puis Viguera (70eme - 3) N'ont pas participé : Iraizoz (g), Gurpegi, Mikel Rico, Eraso Entraîneur : E.Valverde
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant