Le FC Nantes se fait recadrer à cause de ses supporteurs

le
0
Le FC Nantes se fait recadrer à cause de ses supporteurs
Le FC Nantes se fait recadrer à cause de ses supporteurs

Le déplacement du FC Nantes à Saint-Etienne dimanche pour la 32e journée de Ligue 1 crée des soucis au club nantais. Ce jeudi le président Waldemar Kita a reçu un courrier électronique d'Antoine Boutonnet, le patron de la Division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH) pour le sensibiliser aux risques liés à cette rencontre de L1 et lui rappeler les devoirs d'un club quand ses fans se déplacent.

«Au regard de la rivalité qu'entretiennent les supporteurs de votre club à ceux de Saint-Etienne et des affrontements récents qui les ont opposés, il a été décidé collégialement, à l'instar du match aller, de limiter le nombre de billets alloués à vos supporters à 600 et d'encadrer strictement leur déplacement pour leur permettre d'assister à ce match. Il n'a cependant pas été décidé d'interdire ce déplacement, ce qui aurait pu être envisageable (...), écrit le représentant du ministère de l'Intérieur. Vos supporteurs ont rejeté totalement ce dispositif. Des membres de la "Brigade Loire" ont posté un communiqué sur Youtube fustigeant les mesures de sécurité précitées et incitant les supporters du FCN à ne pas se conformer à celles-ci.»

Une vidéo de cinq minutes

La missive fait référence à une vidéo de cinq minutes postés sur la plateforme de partage vidéo mercredi où l'on voit sept supporteurs de la Brigade Loire, grimés encagoulés et en possession d'armes factices pour enfants, simuler une conférence de presse revendicatrice, à l'image de celles réalisées dans le passé par le FLNC ou l'ETA, où ils menacent la Préfecture de la Loire qui est à l'origine des restrictions pour leur déplacement de dimanche.

VIDEO. La vidéo surréaliste des supporteurs nantais

Dans son mail, le commissaire Boutonnet rappelle à Waldemar Kita la loi en matière de responsabilité des clubs lors des déplacements de leur fans: «Il convient de vous rappeler que le club est responsable du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant