Le FBI recommande de ne pas poursuivre Hillary Clinton au sujet de ses e-mails

le
0
Hillary Clinton et le directeur du FBI, James Comey.
Hillary Clinton et le directeur du FBI, James Comey.

Le FBI estime qu’il n’y a pas lieu d’engager des poursuites contre Hillary Clinton dans le cadre de l’enquête sur l’usage de sa messagerie privée alors qu’elle était secrétaire d’Etat.

L’affaire de la messagerie privée de Hillary Clinton rebondit. La police fédérale (FBI) a recommandé mardi 5 juillet de ne pas poursuivre la candidate démocrate accusée d’avoir utilisé une messagerie privée non sécurisée sur laquelle elle a reçu et envoyé des dizaines de milliers de courriels lorsqu’elle pilotait la diplomatie américaine (2009-2013).

De l’avis de la police fédérale américaine, « aucune poursuite ne s’impose », a déclaré le chef du FBI, James Comey, devant la presse, en annonçant la fin des investigations ultrasensibles menées par ses services, cette enquête étant susceptible de faire dérailler la course vers la Maison Blanche de Mme Clinton.

« Une négligence extrême » Selon le directeur du FBI, qui a transmis à la justice son dossier d’enquête, 110 courriels, envoyés ou reçus par la candidate à la primaire démocrate, contenaient des informations classées « secret ». Des personnes mal intentionnées ont théoriquement pu y avoir accès, a précisé le patron du FBI.

Ce dernier a évoqué un comportement « extrêmement négligent » de la part de Hillary Clinton et de son personnel, dans le traitement de ces informations sensibles. L’enquête a toutefois permis de mettre en lumière que la candidate à la primaire démocrate n’avait pas l’intention de violer la loi.

Ces annonces sont faites alors qu’Hillary Clinton a été entendue samedi 2 juillet, pendant plusieurs heures, dans cette enquête portant sur la mauvaise gestion des informations classées « secret ». Les ...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant