Le FBI prudent sur les auteurs de la tuerie de San Bernardino

le
0
    NEW YORK, 16 décembre (Reuters) - Il n'y a aucune preuve que 
le couple qui a tué 14 personnes le 2 décembre à San Bernardino 
en Californie ait fait partie d'une cellule djihadiste, a 
déclaré mercredi le directeur du FBI James Comey, faisant écho à 
l'avis des enquêteurs. 
    Pour ces derniers, le couple de tueurs était inspiré par 
l'Etat islamique plutôt qu'organisé par lui. 
    Actuellement, la police judiciaire américaine, a plusieurs 
"centaines" d'enquêtes en cours concernant d'éventuelles 
opérations qui seraient inspirées par l'EI, a dit James Comey, 
qui s'exprimait lors d'une conférence sur la lutte contre le 
terrorisme à New York. 
    Daech, a-t-il ajouté, a "révolutionné" le monde du 
djihadisme en faisant commettre des attentats à petite échelle 
du genre de celui de San Bernardino. L'organisation 
fondamentaliste sunnite utilise les réseaux sociaux, les 
communications cryptées et une propagande habile pour recruter 
des adeptes dans le monde entier, a-t-il souligné. 
     "L'Al Qaïda de vos parents était un modèle très différent 
de la menace à laquelle nous avons à faire aujourd'hui", a 
déclaré James Comey. 
    Il a noté que les auteurs de la tuerie de San Bernardino, 
Syed Rizwan Farook, 28 ans et Tashfeen Malik, 29 ans, avaient 
exprimé leur soutien au "djihad et au martyre" lors de 
communications privées, mais pas sur les réseaux sociaux. 
     
 
 (Joseph Ax; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant