Le FBI doit mettre l'accent sur le renseignement-Congrès

le
0

WASHINGTON, 25 mars (Reuters) - Le FBI a besoin d'améliorer ses programmes de renseignements et le partage d'information pour faire face à des menaces multiples et en constante évolution depuis le 11 septembre 2001, conclut mercredi le rapport d'une commission d'enquête du Congrès américain. En étudiant cinq menaces et attaques récentes, dont celles du marathon de Boston et du consulat américain de Benghazi, la commission d'évaluation 9/11 a retenu que l'information cruciale ne provenait pas du FBI, a dit à la presse Timothy Roemer, ancien ambassadeur américain en Inde, qui a travaillé sur le rapport. Il pense que le FBI doit soutenir davantage ses analystes et que la Maison blanche et le Congrès doivent l'aider à son tour à améliorer ses capacités. Timothy Roemer souligne que les Etats-Unis font face à des menaces qui augmentent en nombre, en échelle et en dangerosité. La commission d'évaluation 9/11 a été créée par le Congrès l'an dernier pour étudier la manière dont le FBI a mis en oeuvre les recommandations de la commission 9/11 après les attaques du 11 septembre 2001. L'enquête, qui a duré neuf mois, conclut que le FBI a réalisé des progrès considérables dans beaucoup de secteurs mais qu'il a toujours besoin d'améliorer l'analyse du renseignement et des enquêtes criminelles. "Ce déséquilibre a besoin d'être corrigé rapidement afin de répondre aux attaques de plus en plus nombreuses et complexes, notamment de la part de terroristes qui se spécialisent et s'adaptent de mieux en mieux aux mutations technologiques, de cyberpirates audacieux et de groupes de criminels informatiques hautement compétents." (Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant