Le FBI avait signalé les frères Bakraoui aux autorités néerlandaises

le
0
    AMSTERDAM, 29 mars (Reuters) - Le FBI américain a informé 
les Pays-Bas le 16 mars, soit six jours avant les attentats de 
Bruxelles, que les frères Ibrahim et Khalid el Bakraoui, deux 
des trois kamikazes, étaient recherchés par les autorités 
belges, a indiqué mardi le ministre néerlandais de l'Intérieur, 
Ard van der Steur. 
    "Le 16 mars, le FBI a informé la police néerlandaise du fait 
que les deux frères (Bakraoui) étaient recherchés par les 
autorités belges", écrit le ministre dans une lettre en réponse 
à des parlementaires néerlandais. 
    Ibrahim était recherché en raison de son passé criminel, son 
frère Khalid pour "terrorisme, extrémisme et recrutement" de 
djihadistes, précise-t-il. 
    Ard van der Steur ajoute que ce sujet a été abordé le 17 
mars lors d'une réunion entre responsables belges et 
néerlandais, ce que la police belge a démenti. 
    Ibrahim el Bakraoui avait été expulsé de Turquie vers les 
Pays-Bas en juillet 2015, un mois après son arrestation par la 
police turque près de la frontière syrienne. Comme son nom ne 
figurait sur aucune liste de personnes recherchées, les 
autorités néerlandaises l'avaient laissé repartir libre. 
    Les attentats de mardi dernier à l'aéroport de 
Bruxelles-Zaventem et dans le métro de la capitale belge ont 
fait 35 morts, sans compter les trois kamikazes. 
 
 (Anthony Deutsch, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant