Le FBI arrête des pirates qui avaient bloqué PayPal

le
0
Coup de filet contre seize hackeurs aux États-Unis et contre cinq autres en Europe.

Coup de filet aux États-Unis contre les pirates informatiques. La police fédérale américaine (FBI) a annoncé que son enquête sur le groupe de pirates informatiques «Anonymous» l'avait conduite à arrêter seize personnes aux États-Unis, et que les polices britannique et néerlandaise en avaient arrêté cinq autres.

Parmi eux, quatorze suspects sont soupçonnés d'être impliqués dans une attaque informatique contre le site Web de paiement PayPal (groupe eBay), qui a été déconnecté pendant quatre jours en décembre dernier. Il s'agissait selon les autorités de «représailles» après que PayPal eut fermé le compte permettant de faire des donations au site WikiLeaks de Julian Assange, spécialisé dans la diffusion d'informations classées secrètes ou confidentielles.

Les personnes arrêtées sont presque uniquement des hommes, âgés de 20 à 42 ans, qui s'étaient donné des surnoms imagés (Anthrophobic, Toxic, No, Reaper...). Les autorités ont précisé que l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant